mercredi 27 janvier 2010

Comment doit être un enseignant? La chaîne

Doublement tagué par mes copains blogueurs Mathieu et Disparitus, je ne puis plus attendre.
A ceux de mes lecteurs qui ne seraient pas encore familiers avec le principe du "tag", il ne s'agit nullement de se prendre virtuellement une bombe de peinture par un jeune créatif en manque de reconnaissance, mais simplement d'interpeler un ou plusieurs confrères blogueurs les invitant à s'exprimer sur un thème désigné ou à répondre à une série de questions, tout en invitant d'autres à le faire, ce qui crée une chaîne.

Vous pourrez remarquer que je n'en suis pas à me première étant de nature plutôt courtoise, je réponds aisément aux invitations...si tant est que le sujet m'inspire.

En l'occurrence, contrairement à ce que pense le Privilégié, la question de l'Education m'est chère.
Pas uniquement parce que je suis père de famille, j'étais déjà intéressé par la question bien avant cela. En tant que fils d'immigrés, l'Ecole de la République a toujours symbolisé à mes yeux, le vecteur de l'égalité, celle qui permet de compenser le déficit dû à un lieu de naissance, un environnement socio-culturel peu favorables.

Depuis plusieurs années, je rage de constater que l'Ecole de la République est en panne. Les gouvernements successifs de gauche ou de droite se sont enfermés dans une hypocrisie sans fin, prisonniers d'idéologies improductives, souhaitant ceci ou cela pour l'Education Nationale mais préférant bien évidemment mettre leur propre progéniture dans des formations élitistes.

Aujourd'hui, le népotisme bat son plein. Pour décrocher un poste envié, un entretien ou autre, le CV ne fait plus illusion. Il vaut mieux avoir un carnet d'adresses bien garni.

Dès lors, dans ce contexte, je suis invité à définir:

A. Un "bon prof" en 5 mots

Inspiré: il est vrai qu'il est plus difficile de se sentir intéressé par une matière lorsque l'enseignant lui-même a l'air de s'ennuyer ferme.

Exigeant: avec lui-même comme à l'égard de ses élèves. Ce n'est pas rendre service que de négocier un niveau de connaissances.

Pédagogue: savoir, c'est bien faire savoir, c'est encore mieux.

Courageux: ne pas se laisser facilement abattre par l'adversité car de l'adversité, il y en a.

Attentif: un bon prof est une prof qui s'intéresse réellement au sort de ses élèves, au-delà de sa seule matière, au-delà de sa seule année.

B. Ce que les profs devraient apprendre

Un enseignant doit se perfectionner tout le long de sa carrière:
  • dans la matière qu'il enseigne
  • en matière de techniques de pédagogie
  • en matière de techniques de relations humaines (relations avec les parents d'élèves, développement personnel, maintien de la discipline, approche psychologique de l'élève...)
C. Pour faire un prof... ce qui s'apprend, ce qui ne s'apprend pas

L'expérience contribue nécessairement à l'amélioration et au développement des qualités professionnelles à l'instar de toutes professions... un enseignant est rarement parfaitement opérationnel dès son premier jour de travail.

D. Taggez 3 personnes

Le Faucon
, Luciolebrune, et Mirabelle, si le coeur vous en dit !

13 commentaires:

  1. Je me disais bien que le sujet ne te branchait pas trop... :D

    RépondreSupprimer
  2. Merci du tag, il me plait beaucoup ce dernier...

    RépondreSupprimer
  3. merci d'avoir répondu ! Intéressant...
    J'aimerais publier sur mon blog les réponses à cette chaîne. Avec un lien vers ici, bien sûr. Je peux ?

    RépondreSupprimer
  4. Moi pas comprendre Tag...
    Je tiens juste à faire remarquer que plus un enseignant officie à un niveau élevé, moins on lui demande des capacités pédagogiques.
    En maternelle, on ne pense qu'aux méthodes pédagogiques. Je me souviens du collège ou du lycée où les professeurs semblaient réciter d'une voix monocorde. En prépa, la pédagogie n'existe plus, chacun pour soi. Encore plus loin ce sont des chercheurs ultra pointus qui s'ennuient royalement dans leurs amphis en réflichissant à leurs travaux.
    Il est exact que les élèves gagnent en maturité, mais pas si vite.

    RépondreSupprimer
  5. Mon Faucon,

    You're welcome !

    June Prune,

    Aucun problème, un lien en plus est toujours bon à prendre !

    Nelson,

    Tout à fait vrai...mais plus ça va, moins on enseigne finalement globalement...perdus entre pédagogisme à la noix et abaissement des exigences...

    Disp,

    Merci ! Je suis très pris en ce moment mais j'essaie de blogueur autant que faire se peut.

    RépondreSupprimer
  6. Merci de ta réponse !

    Je ne disais pas que l'éducation ne t'intéressait pas, je disais juste que tu en parlais très peu, ce qui n'est pas du tout la même chose...

    RépondreSupprimer
  7. Mathieu,

    Au temps pour moi !

    Claudio,

    Tu risques de ne pas échapper à la prochaine ! :D

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour le tag,
    Je vais le traiter de manière un peu originale, je suis en train d'aller à la pêche aux renseignements pour cela.
    Ce sera un article à plusieurs mains.
    Dès que j'ai tout réuni, j'envoie !
    Bises,
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  9. je vais essayer de faire un truc ... mais là, je vais avoir besoin du temps de la réflexion, mes souvenirs sont ceux d'une "has been" ...:)))

    RépondreSupprimer
  10. bon voilà c'est fait ... pouf pouf ... mais bon ... :) !!!!!

    RépondreSupprimer

Merci de vous identifier ou au moins de signer votre commentaire d'un pseudonyme.

 
blog d'expatrié